Actualité


Pourquoi faut-il obtenir des certifications pour devenir diagnostiqueur immobilier ?

Publié le 29/04/2021

L’avenir de la filière du diagnostic immobilier n’est pas compromis, loin de là, comme le démontre l’omniprésence des diagnostiqueurs immobiliers dans beaucoup de textes réglementaires relatifs non seulement à la lutte contre l’habitat insalubre mais aussi à l’énergie. Cependant, bien qu’ils soient devenus des acteurs essentiels dans le secteur de l’immobilier, souvent désignés par les pouvoirs publics comme les seuls compétents pour réaliser certains diagnostics, contrôles et expertises, les diagnostiqueurs immobiliers ne peuvent exercer leur activité qu’après avoir été certifiés dans chaque domaine de diagnostic qu’ils souhaitent réaliser. Pourquoi exiger des certifications de la part des diagnostiqueurs immobiliers ?

La certification du diagnostiqueur immobilier : la validation des compétences et du savoir-faire

Chaque certification de diagnostic immobilier valide les compétences et le savoir-faire du technicien qui souhaite réaliser le diagnostic concerné au cours de son activité. Chaque certification porte sur un domaine d’expertise très précis. Les six principaux diagnostics immobiliers obligatoires qui nécessitent l’obtention d’une certification de l’opérateur pour être réalisés, sont liés aux domaines suivants : l’énergie (DPE), l’amiante (état d’amiante, DAPP ou DTA dans les locaux à usage d’habitation hors IGH), le plomb (le constat de risque d’exposition au plomb), l’électricité (l’état de l’installation intérieure d’électricité), le gaz (l’état de l’installation intérieure de gaz) et les termites (diagnostic termites). Grâce à la certification, le client est rassuré sur la qualité de l’expertise qui sera mise en œuvre et sur sa conformité au regard de la réglementation en vigueur, une exigence essentielle dans un domaine d’activité où la santé, la sécurité et la protection de l’environnement occupent une place primordiale. Toutefois, chaque certification n’est attribuée que pour sept ans et il faut donc la renouveler à temps pour avoir le droit de continuer à délivrer ses prestations.

 

Deux niveaux de certification pour certains diagnostics immobiliers : avec et sans mention

Parmi les six diagnostics immobiliers mentionnés plus haut, trois bénéficient d’une certification à deux niveaux, soit sans mention (niveau standard) et avec mention (niveau plus haut)  : le DPE, l’amiante et le plomb. Les certifications avec mention permettent de réaliser des expertises beaucoup plus complexes que celles sans mention, comme le DPE tertiaire, le repérage amiante avant travaux (RAT) ou encore le diagnostic du risque d’intoxication au plomb par les peintures (DRIPP). Notre organisme de certification WI. CERT, présent à Paris et dans les régions Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes, propose le passage de toutes les certifications sans mention ainsi que celle de l’amiante et du DPE avec mention, afin de permettre à chacun d’orienter son activité à sa guise.

Offre certification diagnostic