Actualité

Pourquoi doit-on choisir un diagnostiqueur immobilier certifié ?

Depuis 1996 et le vote de la Loi Carrez, le nombre de diagnostics immobiliers exigés en cas de vente ou de location ne cesse d’augmenter.

Amiante, plomb, métrage de surfaces, DPE, électricité ou encore gaz, ils ont pour vocation d’apporter des informations fiables aux futurs acquéreurs ou locataires.

Cette transparence ne peut être véritablement efficace que si ces diagnostics et expertises sont réalisés par des personnes compétentes.

C’est pourquoi l’exercice du métier de diagnostiqueur immobilier est très rigoureusement encadré.

Il s’agit de garantir la partialité et l’indépendance de l’expert, mais aussi de s’assurer de ses compétences techniques, de ses connaissances réglementaires et du respect de la méthodologie et des règles de sécurité.

Chaque diagnostic doit donc faire l’objet d’une certification auprès d’un organisme accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation). Cette certification est valable pour une durée de 5 ans.

Elle est strictement nominative et ne peut donc être délivrée au nom d’une société ou d’un établissement. Au bout de ces 5 années, le diagnostiqueur devra valider une recertification pour contrôler l’actualisation de ses aptitudes en fonction des évolutions techniques et réglementaires.

Si vous devez choisir un diagnostiqueur immobilier, n’hésitez pas à lui demander les attestations de certification à son nom.

Si les diagnostics présentés lors d’une transaction immobilière n’ont pas été réalisés par une personne reconnue compétente, la vente ou la location pourra faire l’objet d’une annulation pure et simple.

Offre certification diagnostic