Actualité


Diagnostiqueurs immobiliers certifiés Wi. Cert : quelles obligations de surveillance ?

Publié le 25/11/2020

Une fois vos certificats d’opératrice ou opérateur de diagnostics immobiliers acquis dans les différents domaines de diagnostic, vous vous engagez à respecter des obligations de surveillance qui font partie intégrante de vos certifications. Réalisées par nos soins si vous avez obtenu vos certifications auprès de notre organisme certificateur Wi. Cert, ces opérations de surveillance ont pour objectif de s’assurer de vos compétences et de votre expertise pendant toute la durée de validité de vos certifications. Elles sont d’autant plus utiles que le secteur du diagnostic immobilier fait l’objet d’une réglementation très stricte et fortement évolutive, ce qui nécessite une veille permanente de votre part dans ce domaine. Et si on faisait un petit tour d’horizon sur les types d’opérations de surveillance à respecter pendant la durée de vos certificats ? En voici un aperçu qui bien que très minimaliste a pour but de vous aider à les appréhender. Nous profitons aussi pour vous rappeler vos autres obligations de certifié·e.

A quels types de surveillances est-on soumis après avoir été certifié·e Wi. Cert ?

L’obtention de certificats et leur maintien obligent les diagnostiqueurs immobiliers à se soumettre à des opérations de surveillance menées par l’organisme certificateur, soit Wi. Cert si vous avez été certifié par nos soins, et qui concernent tous les domaines de diagnostic. Les opérations de surveillance se déroulent à des périodes bien précises pendant la durée des certificats, dépendent du nombre de cycles de certification à l’actif de chacun et se déclinent en plusieurs types : surveillance initiale, surveillance documentaire de cycle, surveillance par contrôle sur ouvrage global ou non (CSO ou CSOG), surveillance du suivi de la formation continue et examen documentaire. En plus la mise en œuvre des opérations de surveillance est limitée dans le temps. Ainsi, si la date limite est dépassée, le certificat est suspendu et reste tel quel tant que l’étape de surveillance n’a pas été validée. Quant à la surveillance proprement dite, elle peut consister en un échange documentaire, un constat sur site, un contrôle de conformité ou tout autre vérification. A l’issue de l’opération de surveillance, un rapport est émis pour signaler les imperfections éventuelles et notifier les actions correctives à mener pour régulariser sa situation.  

Quelles obligations après avoir passé le cap des certifications de diagnostic immobilier ?

Pour exercer en tant que diagnostiqueuse ou diagnostiqueur immobilier certifié·e, vous devez avoir contracté une assurance responsabilité civile professionnelle en adéquation avec votre profession. Vous devez bien entendu réaliser tout diagnostic immobilier conformément à la réglementation en vigueur et respecter un nombre minimum de missions, comme l’exige la certification. N’oubliez pas aussi que tous vos rapports de diagnostic immobilier (à conserver pendant au moins cinq ans) doivent être sauvegardés et contenir un minimum de données réglementées aux fins d’apparaitre sur la liste mise à disposition en vue de toute surveillance ou examen documentaire ainsi que pour tout contrôle sur ouvrage. Vous ne devez pas omettre, dans cet échange avec votre organisme de certification dans le cadre des opérations de surveillance, toute plainte ou réclamation de vos clients pour que chaque opération de surveillance puisse se faire en toute transparence au regard de votre activité. Quant à la formation continue, elle est obligatoire et impose par domaine une formation d’un jour au cours de votre cycle de certification ou de deux jours, si votre certification est dotée d’une mention.

Offre certification diagnostic